Peine de vie

amour bonheur condamnation perceptions solitude

« Elle n'est pas parfaite, je le sais

Mais je l'ai rencontré sur cette voie que j'ai prise pour l'esquiver

Quand tout était noir à mes yeux, je n'apercevais que sa lumière

C'était comme dans un rêve, je me sentais de nouveau heureux

Je sentais mes larmes disparaître

Du moins descendre dans ma poitrine pour effacer mes peines

C'était elle le tableau dans lequel

J'essayais de redessiner ma vie juste avec des mots

Dès lors, j'ai su que l'harmonie vient de la vie

La lumière instrumentalise des paroles qui s’inspirent de la nuit »

12.80

Effacer
Détails
Nombre de pages
128
Dimensions
14,8cm × 21,0cm

Alioune Badara Dioum est un jeune Sénégalais étudiant en Physique chimie à l'UADB. Né en 1998 à Joal, il publie son premier co-ouvrage Cupidon à Vie en janvier 2019.

 

  •  poésie
  •  solitude
  •  vie
  •  amour
  •  condamnation
  •  bonheur

 

 

Vous aimerez également

Je vois le monde tomber Mais je ne pense qu’à ma tombe Je regarde mes semblables sombrer Mais je ne vois que mon ombre Courant dans une route étroite Remplie et cernée par des fauches Le cœur sur la main droite Du sang sur la main gauche J’alterne le mal et le bien Car c’est moi l’humain
Je vois le monde tomber
12.80
Jusqu’à éteindre la nuit est, dans une forme minimaliste, cette tentative d’habiter poétiquement le monde dans cet effort toujours renouvelé de ne pas épuiser le regard sur la vie.
Jusqu’à éteindre la nuit
11.70
Le « Bienvenue dans ma vie » était plein de promesses. Julia a tout quitté pour suivre son pompier, Jérôme, à Paris. Toutefois, la jeune femme ne s’habitue pas à la vie en caserne. L’été suivant, elle fuit la capitale pour se réfugier en Corse. Elle y voit l’occasion de se réconcilier avec son père et retrouver Baptiste, son amour d'enfance. Cependant, une mystérieuse affaire ...
Le cygne noir - Tome IV
27.00
Après le jour, advint le poétique est en réalité un diptyque dont le premier volet – « Le jour d’après » – est la suite et la fin du précédent recueil Voyage en Jordanie publié en 2019. Par contre, « Poétique de la cinquième saison » est une renaissance et la relation avec une nouvelle rencontre.
Après le jour,advint le poétique
11.70
Jessica et Ted ont la trentaine. Elle vit à Paris, lui à New York. Elle est archéologue, adore la bonne cuisine et le bon vin, il parcourt le monde pour Géo comme photographe. Rien, a priori, ne les lie. Seulement, ils se retrouvent dans le coma tous les deux à cinq mille kilomètres de distance. Destinée, caprice de la vie ou simple hasard ?
Quantum Love - et le secret de Mélusine
19.60
Il y a autant de vies possibles que de chemins à prendre. Après de brillantes études de médecine, Antoine tord la trajectoire de sa destinée. Il s’élance, les yeux grands ouverts, vers d’autres univers au hasard de nouvelles rencontres. Dans les moments les plus critiques, il vit sa condition d'homme libre à travers ses choix. Il n’oublie jamais l’adage de son père : vivre c’est ...
Route de Pondy
20.10
Enfance martyrisée, vie mouvementée, parsemée d’épreuves tragiques, parfois d’échecs mais aussi de belles réussites, La magnétiseuse de poisson rouge est le récit « d’une résilience exceptionnelle »… celle de Nina. Grâce à la confiance, à la bienveillance et à l’affection de son entourage, au fil de ses rencontres, Nina se reconstruit et s’épanouit. Elle effectue une ...
La magnétiseuse de poisson rouge
18.80
Les défis entre copains, c’est bien, c’est amusant. Mais attention… pas n’importe lesquels ! Les amis de Rémi décident de lui en lancer un qui pourrait se retourner contre lui. Que va-t-il se passer ? Ce livre contient des bêtises à ne surtout pas reproduire !
24 heures de bêtises
11.70
Si la campagne est avant tout pour vous une terre de repos, si vous considérez le silence comme le cadeau le plus précieux, si vous pensez qu’au cœur d’un paisible décor champêtre rien ne pourrait perturber les plus doux chants d’oiseaux ; laissez-nous donc vous parler un peu de notre monsieur Jacques, un gros râleur certes, mais avec un grand cœur…
La ferme de monsieur Jacques - Tome II
11.70
Et se jouer des maux que les hivers étirent Surfer la lisière des mots et puis s’en divertir À cris à crocs à peu à peau un peu se dévêtir En murs murant des maux mourants dans un soupir… Qui souffle dans le temps où le grand Avatar Se moque et se masturbe à l’envie du vouloir Éjaculant au vent tous les vrais faux départs Au cœur d’un fantastique et vague dépotoir ...
Les yeux d'Or
11.70
Des hères de rien décrit le quotidien des charbonniers vivant dans la crasse et le charbon au cœur des forêts, dans des conditions d’extrême pauvreté. Voilà bien une existence des gens de rien, dont font partie le petit Jean Maljean et son jeune frère Léon, malmenés par la vie et abandonnés à leur triste destin. Que vont-ils devenir et par quel miracle pourraient-ils sortir de ce ...
Des hères de rien
20.60
1 2 3 386