Je vois le monde tomber

apocalypse espoir humain injustice monde

Je vois le monde tomber

Mais je ne pense qu’à ma tombe

Je regarde mes semblables sombrer

Mais je ne vois que mon ombre

Courant dans une route étroite

Remplie et cernée par des fauches

Le cœur sur la main droite

Du sang sur la main gauche

J’alterne le mal et le bien

Car c’est moi l’humain

12.80

Détails
Nombre de pages
124
Dimensions
14,8cm × 21,0cm

Alioune Badara Dioum est un jeune Sénégalais étudiant en Physique chimie à l’UADB. Né en 1998 à Joal, il est auteur de deux recueils poétiques, le co-ouvrage Cupidon à vie et son dernier livre intitulé Peine de Vie.

 

  •  Monde
  •  Injustice
  • Humain
  •  Apocalypse
  •  Espoir

 

Vous aimerez également

« Elle n'est pas parfaite, je le sais Mais je l'ai rencontré sur cette voie que j'ai prise pour l'esquiver Quand tout était noir à mes yeux, je n'apercevais que sa lumière C'était comme dans un rêve, je me sentais de nouveau heureux Je sentais mes larmes disparaître Du moins descendre dans ma poitrine pour effacer mes peines C'était elle le tableau dans lequel J'essayais de ...
Peine de vie
12.80
Muré dans son silence, Jean encaisse le nouveau cancer de sa tendre Anna sans réaliser qu’il détruit leur relation. Incapable de concilier son amour pour elle et l’absence d’érotisme, son cœur peu à peu s’endurcit jusqu’à en devenir insensible et mécanique. C’est au creux de cette mélancolie qu’il rencontre Marie. Ensemble, ils plongent dans un vertigineux ballet de ...
Du sel dans les larmes
20.40
Les hurlements des silencieux – De la métropole à Mayotte relate le parcours d’une professeur de français des Arcs à Mayotte. Il évoque les joies et les succès pédagogiques, mais aussi les épreuves partagées avec ses élèves au fil des ans. La souffrance et la violence de ces expériences résonnent en Françoise Boronat Marchand, qui doit pourtant faire face à la difficulté de ne ...
Les hurlements des silencieux – De la métropole à Mayotte
12.00
Charles et Anna – Tome II s’immerge dans les vies tumultueuses de Marjorie, Édouard et Junior, après l’union de leurs parents. Il est un tourbillon d’aventures, où amour, ruse et trahison s’entremêlent de manière délicate. À travers ce récit, vous voyagerez dans les émotions des personnages comme si elles étaient les vôtres. Préparez-vous à une lecture envoûtante qui vous ...
Charles et Anna – Tome II
25.00
Se cacher pour faire le bien retrace le parcours de l’auteure au cours des dernières années où, chaque jour, par tous les temps, elle s’est levée à l’aube pour venir en aide aux chats errants. Son engagement comprend le sauvetage, le nourrissage, les soins, les attentions, les stérilisations et même les adoptions. Cet ouvrage vous entraîne dans un univers où se mêlent des ...
Se cacher pour faire le bien
15.40
Les bois sous la neige – C’est comme les gens célèbre la poésie des bois, ces êtres vivants qui rayonnent de lumière. Le regard porté sur eux est celui d’un visiteur bienveillant qui, guidé par l’émotion, divulguerait du sujet les raisons inextricables de son coeur et de sa manière d’être au monde. Comme les gens, les bois se dévoilent sous leurs formes diverses, révélant ...
Les bois sous la neige – C’est comme les gens
9.00
Issu d’une famille dysfonctionnelle avec un père violent et alcoolique, l’auteur a été, tel un colis, constamment déplacé de famille en famille, perdant tout repère stable dès son plus jeune âge. À travers les années, il a exploré différentes identités sexuelles et connu des relations complexes, devenant un mari trompé puis infidèle et un père privé de ses droits de visite ...
Un homme presque comme un autre
16.60
Les conséquences de la violence conjugale sont dévastatrices sur la famille. L’augmentation des cas de violence conjugale entraîne un nombre croissant d’épidémies de santé mentale et constitue une destruction majeure de l’unité familiale. En mettant en lumière son propre parcours de guérison de violence conjugale, Joy Uyoyoghene a exploré le potentiel de la pleine conscience ...
Au-delà de la survie : La sérénité après l’abus grâce à la pleine conscience
11.00
La découverte des archives STO de son père datant de la Seconde Guerre mondiale a incité Michèle Laboureur à consigner son histoire par écrit. À partir du nom d’un lieu, seul vestige évoqué lors de leurs échanges, elle a pu donner substance à un parcours singulier.
Requis, réfractaire puis père – STO 1943
11.00
Confrontée à la perspective imminente de la vieillesse et de la solitude, Louise doit choisir entre subir ou s’évader. Optant pour l’évasion, elle se lance dans un voyage pour redécouvrir le plaisir de vivre, explorant les routes de manière semi-aléatoire dans l’espoir de dessiner un avenir lumineux et apaisé. Toutefois, malgré une planification minutieuse, le voyage prend une ...
Les oiseaux migrateurs
14.60
1 2 3 754