Ombres chinoises et autres contes

amour diversité humour nouvelles tragédie

Ce recueil est constitué de six nouvelles indépendantes les unes des autres. Elles sont cependant liées par un témoin qui reste en retrait dont on soupçonne la présence et qui est parfois nommé : il s'agit d'Alexandre ou de son diminutif Alex.
Les protagonistes de ces récits, tendres, comiques, ou inquiétants sont tous furieusement humains et c'est justement cette humanité qui parfois fait glousser mais souvent sème la terreur.
La première nouvelle a pour but de faire rire et c'est un musicien qui en est la tragique victime, la seconde illustre la violence des contraintes économiques auxquelles les éleveurs et leurs bêtes sont parfois soumis, la troisième se déroule en Tchécoslovaquie au temps du socialisme radieux, la quatrième est une histoire d'amour dont le héros finit par endosser la peau d'un chimpanzé pour fuir un monde tyrannique, la cinquième raconte comment un menuisier séduit sa maîtresse en lui offrant un joli cercueil et enfin la dernière, Deo gratias, narre en détail la fabrication d'un jeune chrétien dans les institutions religieuses des années soixante.

14.50

Effacer
Détails
Nombre de pages
128
Dimensions
14,8cm × 21,0cm

L'auteur est né en 1949 dans le bourg beauceron d'ANGERVILLE, jadis Seine et Oise. Il fut éduqué dans les écoles chrétiennes jusqu'à son entrée au Lycée. Dans cette Beauce natale, l'hiver on ne distinguait pas le ciel de la terre, et les nuages étaient si près du sol qu'en s'y pendant par les pieds, on pouvait avec les mains toucher la glèbe. Comme il n'y avait rien nulle part, il a remplacé le vide par la lecture.

Ses études le conduisirent à l'Université jusqu'à l'obtention d'une Maîtrise d'Histoire Contemporaine à la Sorbonne.

 

  •  diversité
  •  humour
  •  nouvelles
  •  tragédie
  •  amour

Vous aimerez également

Ce recueil est constitué de six nouvelles indépendantes les unes des autres. Elles sont cependant liées par un témoin qui reste en retrait dont on soupçonne la présence et qui est parfois nommé : il s'agit d'Alexandre ou de son diminutif Alex. Les protagonistes de ces récits, tendres, comiques, ou inquiétants sont tous furieusement humains et c'est justement cette humanité qui parfois ...
Ombres chinoises et autres contes
22.30
« En 2015, le vent du malheur s’abat sur ma famille. D’abord mon père, puis ma mère. En 2018, c’est au tour de ma sœur, puis en 2019 vient mon tour. Plus qu’un tourbillon de problèmes de santé, cette sournoise maladie est un voyage initiatique qui s’ouvre à moi, comme la possibilité de sortir enfin la tête hors de cet enfermement du quotidien, et de comprendre pourquoi le corps ...
Tropique du cancer - La fin d'un désert affectif
27.00
Pendant la ménopause, les femmes, en particulier celles de la cinquantaine, se posent plusieurs questions qui restent très souvent sans réponse. Elles sont liées à leur corps qui change, la beauté, les relations avec leur entourage, le maintien de la forme… Proposant quelques ouvertures, J’assume mes rides, et vous ? traite de ces sujets sur un ton léger, avec une bonne dose ...
J'assume mes rides, et vous ?
11.70
L’épouse du plus grand promoteur de la côte est des États-Unis est assassinée. Sur son corps est posée une image de la Vierge Marie, signature du « tueur à la Vierge » qui a sévi quatre ans auparavant. Ce nouveau meurtre fait resurgir, chez le lieutenant Mike Perugiano, tous ses démons, ses doutes, et l’échec de n’avoir pu arrêter l’assassin. Y a-t-il dans ce crime de nouveaux ...
Je vous salue Marie…
19.50
Les anges ne meurent jamais est un véritable régal littéraire qui retrace des événements forts ayant ponctué la vie de Rémi Hooper, un Franco-Américain, dans le bocage normand. Sur fond de la Seconde Guerre mondiale, entre personnages prenants et aventures peu ordinaires, c’est également un ascenseur émotionnel vivant et intense que vous êtes invités à emprunter.
Les anges ne meurent jamais
11.70
Dispersion de la lumière résulte de l’introspection de l’auteure et de l’exploration de son corps en étroite relation avec les éléments de la nature. Il rend également compte de l’observation minutieuse des sensations produites par ces derniers qui modifie ou donne forme à sa perception ou sa conception de la réalité.
Dispersion de la lumière - Dispersión de la luz
12.80
Le réveil des silences vertigés est un ensemble de poèmes qui reflètent la nature, le vide et la beauté. Ils représentent également le combat de l'auteur pour une société où la justice et l'équité se tendent la main. Laissez-vous emporter à l'orée des vers et enivrez-vous.
Le réveil des silences vertigés
11.70
Les petits diables commencent à faire parler d’eux. Ils attaquent les mosquées de France et d’Angleterre et il devient impératif de les stopper. Malheureusement, il est difficile de prendre contact avec eux, ils se sont volatilisés. Dans quelle partie du monde sont-ils cachés ? Que va-t-il se passer durant leur mystérieuse disparition ? La réponse se trouve entre les lignes.
Trois ans après l’attentat
11.70
« Mon monde n’a pas toujours été aussi chaotique. Au contraire, ma catégorie, créée dans un moule de privilèges, avait une idée précise de mon destin. Avant la révolte, rien n’était aussi limpide que mon futur. Alors, comment avons-nous tout perdu ? Je comprends difficilement comment j’en suis arrivée à cette incertitude constante qui rythme ma vie. Je rêve de pouvoir un jour ...
Noire osmose
23.80
Le gouffre des innocentes - Ou que le diable l’emporte est un recueil de nouvelles mêlant fantastique et thriller. La frontière entre les deux univers est ténue : ils s’entrecroisent et se confondent. Laissez-vous transporter, surprendre et frissonnez ! Un ouvrage à ne pas placer entre toutes les mains car de sa lecture, vous ne sortirez pas indemnes. Certaines images et certains ...
Le gouffre des innocentes Ou que le diable l’emporte
12.40
Vous avez des enfants ? retrace les expériences de Marie Lerbeil, l’auteure, sur le chemin de la maternité. Sur un fond éclectique où humour, colère et cynisme se succèdent, elle y « accouche » des mots traduisant ses manques, ses douleurs et ses perceptions. Page après page, au bout de chaque ligne, s’y dessine de la détermination, une confiance acharnée, une persévérance forte ...
Vous avez des enfants ?
14.40
1 2 3 367