Les exilés de la dictature

activisme Dictature liberté MAL-ÊTRE reconversion

Sud de la France, début des années 2000.

Sébastian, Augusto Sandoval-Salinas, retrouve liberté et identité civile au sortir du monastère, alors qu’il quitte l’habit après seize ans d’une vie religieuse engagée lors d’une crise politique très sévère qui a marqué son pays d’origine : le Chili. Sébastian se nomme aussi Pablo, ou Luco, enfin, il ne sait plus. Son identité troublée l’emprisonne jusqu’au plus profond de son âme, ses troubles du sommeil persistent, un mal-être général le domine totalement. Ce n’est que lorsqu’il réussira à se faire embaucher par une maison d’édition et qu’il rencontrera la communauté chilienne par l’intermédiaire d’une troupe de théâtre engagé envers des causes humanistes qu’il commencera à percevoir, grâce à Laura sa compagne, de réelles dissonances entre sa position de soi-disant expatrié, et les ressortissants latino-américains en exil déclaré qu’il croise çà et là.

Le hiatus est puissant : « je ne suis pas ce que je crois être », dit Sébastian. Et c’est tout le sens de son existence, de ses identités multiples, de ses lieux de vie qui sont interrogés, remis en cause. Autrefois, au Chili, il avait vaguement entendu parler « d’activistes » qui menaçaient le gouvernement établi. Lui qui avait vécu dans un milieu fortement marqué par l’influence de l’Armée et de L’Église, il était bien loin de s’imaginer que, derrière ce mot, se dissimulaient torture, mort, disparition ou exil pour ces femmes et ces hommes qui refusaient la situation inique qui leur était faite. Grâce à l’Association des chiliens en exil, convaincu d’avoir été enlevé à sa famille pendant le coup d’état militaire, disposant seulement d’un certificat de naissance émis rétroactivement par l’administration Pinochet, Sebastian, Pablo, Elias, suit les traces que sa mémoire veut bien lui restituer et remonte à la source de ses origines. Il effectuera le voyage retour de sa vie en retrouvant, dans les quartiers Sud de Santiago du Chili, quelques membres de sa famille désertée.

16.80

Détails
Nombre de pages
164
Dimensions
14,8cm × 21,0cm

Laurence Biava publie son 11e livre. Après quelques passages sur des ondes radiophoniques ou webzines : Fréquences Paris Plurielles, Radio-Nuances de Barbizon, l’agence Pro-Scriptum, Unidivers, Buzz Littéraire, Actualitté, elle est, depuis juin 2016, agent d’auteurs et d’artistes à la tête de son entreprise LB-CLC, société littéraire. En juillet 2017, à la suite d’engagements politiques de premier plan, elle devient attachée parlementaire en circonscription d’une des députées des Yvelines où elle réside. Depuis septembre 2018, elle ajoute d’autres cordes à son arc et est animatrice d’ateliers d’écritures. Elle est également présidente de deux prix littéraires créés par ses soins, Le Prix Rive gauche à Paris et Le Prix des Savoirs, et de deux associations, Association Rive gauche à Paris et les Droits de la Femme.

 

  • Chili
  • Dictature
  • Mémoire
  • Identités brouillées
  • Théâtre engagé

 

Vous aimerez également

Sud de la France, début des années 2000. Sébastian, Augusto Sandoval-Salinas, retrouve liberté et identité civile au sortir du monastère, alors qu’il quitte l’habit après seize ans d’une vie religieuse engagée lors d’une crise politique très sévère qui a marqué son pays d’origine : le Chili. Sébastian se nomme aussi Pablo, ou Luco, enfin, il ne sait plus. Son identité ...
Les exilés de la dictature -GC-16
21.10
« Cet ouvrage est dédié aux femmes de ma vie, aux sœurs de combat et à mes fils. Avant la préface où je rappelle mon parcours militant et féministe, je précise qu’il fut également écrit à la mémoire des 22 collaboratrices du magazine La Vie heureuse qui, pour constituer une contre-proposition au prix Goncourt jugé misogyne, ont créé en 1904 le prix Fémina préalablement nommé ...
Les voix féministes – La vie heureuse
21.50
Pas un Journal de Campagne, mais plutôt une succession d'impressions livrées par petites touches, agrémentées quelquefois d’analyses. Là, le propos est axé sur l'identité, la réconciliation des mémoires, l'Histoire et quelques figures tutélaires politiques et littéraires (Mauriac, Mitterrand, de Gaulle) pour faire ressortir le caractère fort et la trempe impressionnante d'Emmanuel ...
Emmanuel Macron, mon futur antérieur
24.90
Pas un Journal de Campagne, mais plutôt une succession d'impressions livrées par petites touches, agrémentées quelquefois d’analyses. Là, le propos est axé sur l'identité, la réconciliation des mémoires, l'Histoire et quelques figures tutélaires politiques et littéraires (Mauriac, Mitterrand, de Gaulle) pour faire ressortir le caractère fort et la trempe impressionnante d'Emmanuel ...
Emmanuel Macron, mon futur antérieur
13.60
Un tronc de figuier déraciné est le récit des expériences vécues par l’auteur. À travers sa plume, vivez ses aventures lors d’un périple professionnel et familial de 26 ans, entre une Afrique nouvellement indépendante, une Asie palpitante et mystérieuse, ainsi qu’un Moyen-Orient en pleine croissance.
Un tronc de figuier déraciné
22.10
Autrefois, devenir bachelier n’était pas courant, et le certificat d’études primaires était considéré comme une éducation suffisante. Les études supérieures étaient rares, surtout pour les jeunes issus de milieux modestes. Cependant, quelques-uns, aidés de bourses, réussissaient à briser ce schéma, même si leur différence était parfois mal vue. C’est dans ce contexte que ...
Il fut un temps Gavro
16.20
Dans un milieu bourgeois de la région toulousaine se déroule une histoire d’adultère, d’enfants illégitimes, de tromperies diverses… et de meurtre. La commissaire Epsebah, fin limier d’origine anglaise, se confronte à la pression excessive de sa hiérarchie lors de la résolution de cette sombre affaire. Pourquoi ?
Le châtiment des innocents – Tome I
23.30
Mel : itinéraire d’un cœur d’artichaut - Tome II est le fruit de méditations profondes inspirées par des expériences vécues, une observation attentive de notre époque et une affection sincère pour la complexité de la nature humaine. Ce recueil de poèmes plonge également dans les dédales de l’imagination, façonnée par une vie de bergère, et se pare d’une touche subtile de ...
Mel : itinéraire d’un cœur d’artichaut – Tome II
12.00
Blake vit dans un monde composé de 7 castes. Sa vie suit son cours quand, soudain, un événement inattendu la fait passer des Gris, la caste la plus basse, à la caste la plus puissante, bouleversant son quotidien. Elle doit alors quitter sa famille et ses amis pour s’adapter à ce nouveau statut et surtout découvrir la vérité qui se cache derrière ce revirement…
Les 7 castes : Blake
22.80
La lumière questionne toujours en profondeur notre rapport au temps et à notre humanité. À travers ce recueil dédié à Pierre Soulages, l’auteur plonge le lecteur dans un monde peuplé de ses artéfacts intérieurs. Il est question d’ombres, de nature, de langages. Les poèmes éclatent et s’interrogent les uns les autres, comme autant de petites failles qui laisseraient entrer, à ...
Ombres lointaines
12.00
Julia n’a pas d’Hilal, cette tache de naissance en forme de quartier de lune qui désigna, en leur temps, certaines femmes de sa famille pour mener à bien une quête sacrée dans une autre dimension. Son rôle est tout autre : rechercher les faits, comprendre et interpréter les signes pour remonter aux origines de la légende. Dans les pas de son indomptable ancêtre, Laïrdhre O’Meadhra, ...
La légende d’Argassi – Tome IV : Le livre de Laïrdhre Première partie
22.00
1861. Guillaume-Jean a bientôt dix-sept ans et navigue sur la Rance avec son oncle Alexandre et son cousin. Comme pour la plupart des hommes à cette époque, deux possibilités s’offrent à lui : devenir marin ou paysan. Un jour de tempête, il assiste au naufrage d’une barge durant lequel plusieurs personnes trouvent la mort. Ce terrible évènement lui fait prendre conscience qu’il ...
Guillaume-Jean, marin ou paysan
12.00
Refuser de condamner les abus de pouvoir, les mensonges et la répression des manifestations par les politiciens actuels peut être vu comme une complicité. Beaucoup d’entre eux semblent plus intéressés par leurs intérêts personnels que par le bien-être du peuple, dont la voix est souvent ignorée et les besoins négligés. L’autorité authentique repose sur la capacité à persuader ...
La piètre vision d’un aveugle : Devoir de conscience – Version 2
13.80
1 2 3 689
Votre panier