La Révolution française selon Dickens

Dickens historique révolution terreur totalitarisme

Cet ouvrage ne prend pas parti pour une « théorie » de la Révolution française. Il propose, en revanche, une lecture prémonitoire. Il suggère que Dickens est le premier, avant Arendt et Orwell en tout cas, à entrevoir dans les tueries de 1792 et de 1793, les atrocités à venir du stalinisme et de l’hitlérisme. À sa manière, l’auteur d’Olivier Twist devine l’émergence d’un système tyrannique d’un type nouveau dans l’histoire de l’humanité. Il nous alerte sur le saut qualitatif franchi en 1792 et en 1793 dans l’aliénation des êtres humains. Selon lui, les citoyens sont en effet confrontés à deux fléaux, ce qu’il appelle la « surveillance générale » d’une part et une extermination de masse rendue plus efficace par le recours à une invention technologique qu’il estime diabolique, la guillotine, d’autre part.

23.80

Effacer
Détails
Nombre de pages
420
Dimensions
14,8cm × 21,0cm

Après trois romans autobiographiques et un recueil de chroniques et de contes sur la province et l’Europe des sixties, accompagnés d’une cinquième autofiction sur l’Algérie des années 80, Jean-Claude Fournier remonte le temps pour nous plonger cette fois-ci au cœur de la terreur révolutionnaire française. Il nous appelle à réfléchir sur cette époque de notre histoire en commentant et en analysant l’un des deux romans historiques de Charles Dickens, Un conte de deux villes.

Vous aimerez également

Rédigé par le fils d’un modeste tisserand, Moi, Jean Baptiste Fourtin, Mémoires 1845-1921 est un ensemble de souvenirs qui, retrouvés sous la forme d’un manuscrit, furent confiés à Jean-Claude Fournier pour retranscription. Contextualisé historiquement par de nombreuses annotations et illustrations d'époque, le contenu de cette bouteille jetée à la mer du temps est un témoignage ...
Moi, Jean Baptiste Fourtin Mémoires 1845-1921
22.30
Serge et Christian, deux enseignants français, s’apprêtent à embarquer ensemble vers l’Algérie où ils ont choisi de devenir coopérants. La ville de Bejaïa leur ouvre les bras. Pour Serge, célibataire endurci, ce voyage est l’occasion de renouer avec les souvenirs de son service militaire effectué dans la région d’Oran, et de retrouver la jeune et belle Leila rencontrée vingt ...
1984 Les oranges amères de Petite Kabylie
21.60
« Ça y est, on est à la maison. Fussion, viens avec le bébé. Écoute Lak, toi, Fussion et Lunk, allez en direction des goro noirs. Ils sauront te protéger, n’essaye pas de t’enfuir et donne-moi toutes ces épées. »
L’équipe Fussion de la mort et l’équipe Samouraïs
12.00
Écrire des strophes est un exercice qui demande, parfois, d’être confiné dans un environnement calme. Avec la survenue de la pandémie de la covid, plusieurs se sont trouvés dans cette situation de monotonie. C’est ainsi que, dans l’optique de raviver leur quotidien, Daniel Labonne a proposé à ses amis un poème qu'il rédige tous les deux jours avec pour thème : le virus.
Apprivoiser Corona Poèmes pour tous, écrits durant le confinement
12.00
Dans H comme Haine - Apprentissage de la délinquance, l’auteur relate son parcours difficile. C’est seulement soixante ans après sa naissance qu’il a appris l’existence de sa « vraie » mère. Il a pu faire sa connaissance avant qu’elle ne parte, mais il aurait aimé le faire beaucoup plus tôt. Aujourd’hui, il a atteint le bout du tunnel. Pourtant, que du chemin pour y arriver ! ...
H comme Haine - L’apprentissage de la délinquance
16.50
À la suite d'une prédiction céleste, plusieurs jeunes se font embarquer dans un conflit orchestré par une entité divine aux desseins flous. Plongés dans un affrontement remuant profondément leurs convictions morales, ils suivent un élu dans une aventure dont l'issue est incertaine...
L'infamie divine
20.50
Négligé par ses parents, Benjamin grandit en ayant comme repères les diktats et la propagande en vigueur sur les réseaux sociaux. Modelé par son milieu familial et le contexte social dans lequel il évolue, il bascule dans l'extrémisme politique et commet l'irréparable à quinze ans. Malgré une prise de conscience progressive, se libérer des lourdes chaînes de son passé semble ...
Les mains des autres
22.40
Réduit à vendre son amitié par le truchement d’une agence spécialisée dans ce secteur florissant, Tristan se retrouve à la solde de Eugène Lartaud, un vieillard fantasque. Le jeune homme ne tarde pas alors à se demander s’il a frappé à la bonne porte. Recueil de cinq récits taillés à la serpe, Mon ami et autres nouvelles vous plonge dans un univers hypnotique où l’absurde se ...
Mon ami et autres nouvelles
12.00
Après avoir sauvé son père d’un odieux chantage en Amérique et une jeune femme harcelée par son patron, Jack Summer sort de sa zone de confort et étend ses pouvoirs. Cet aveugle, que personne ne soupçonne jusqu'ici, s’engage cette fois à aider une colonie de chiroptères en mauvaise posture. Réussira-t-il sa mission sans être démasqué ?
Un héros sans visage - Tome II
21.90
Un nouveau cycle s’ouvre sur Pénombre, un campus réputé. Quennie y est admise et, bien que surprise, est ravie de pouvoir le rejoindre. Seulement, elle se rend rapidement compte qu’il ne sera pas aussi simple d’y étudier, surtout avec les voix qui la hantent et la poussent au trépas…
Pénombre
22.40
Eduardo a tout dans la vie pour être heureux. Cependant, un jour, le diagnostic tombe : il souffre d’une insuffisance rénale. Tout autour de lui commence à s’effondrer. Il n’a plus aucun contrôle sur sa vie. Toutefois, quand tout semble impossible, le passé revient en force et l’impensable se produit.
L’amour en liste d’attente
18.10
Recueil de poèmes, dans Mot à mot, la joie, la peine et la réalité, avec ce qu’elles peuvent avoir de dimension, se mêlent. La lexie y est empreinte de chaleur et de partage, tout en ponctuant les inclinaisons de l’auteure où entre la nature si belle à protéger l’empathie nécessaire à l’humanité s’accroche au présent pour entraîner le rêve ou la raison…
Mot à mot
12.00
1 2 3 426