Anaissoune à l’école des blancs

espoir famille Mali récit réconciliation témoignage

A la lecture de ce récit une phrase que connaissent tous les écoliers francophones me vient à l’esprit, Rodrigue, dans le Cid de Corneille, clamait :
Aux âmes bien nées, la valeur n’attend pas le nombre des années.
Anaïssoune avec ses 7 ans est certes une âme bien née ! Benjamin d’une grande fratrie, orphelin déjà de père et de mère, il a grandi au sein d’une famille qui l’entoure d’un amour infini. Il va être arraché aux siens pour intégrer l’Ecole nomade de Gourma Rharous et son départ est un véritable drame. Il parvient à braver les obstacles, à concilier son sens de la révolte et son désir de fuite pour retrouver sa famille avec les principes d’honneur inculqués par son éducation traditionnelle peule.
Malgré sa méfiance pour tout ce qui vient de l’Ouest et grâce à son courage et à sa finesse d’esprit, il va réussir à résoudre cette équation aux données contradictoires : comment rester soi même, fidèle aux siens, à ses principes d’honneur et devenir un « petit esclave des blancs » fier et libre.
Anaïsssoune voudrait revenir chez lui et vivre auprès des siens dans ce Gourma qu’il aime tant mais son intelligence et ses réussites scolaires le prédisposent à poursuivre toujours plus loin sur le chemin de la connaissance.
Au cours de ces années vécues dans « la prison dorée » de Bengao, il va aussi forger sa personnalité au contact des enfants peuls et touaregs et tisser avec eux des liens d’estime et d’amitié indestructibles.
Au moment où le Mali cherche à résoudre le difficile problème de la réconciliation nationale, ce récit nous apporte une brise d’espoir, l’espoir que les hommes d’honneur et de valeur de ce Nord, aujourd’hui meurtri, sauront rétablir la trame du tissu social et les liens solides de fraternité et d’amitié qui liaient les familles des ethnies peule, sonraïe, arabe et touarègue du nord du Mali.
Puisse le temps de la Baraka revenir dans notre pays !

18.00

Effacer
Détails
Nombre de pages
276
Dimensions
14,8cm × 21,0cm

Younouss Hamèye Dicko

Né en 1940 à Gourma Rharous (région de Tombouctou, Mali), le petit Younouss a été « pris » à l’Ecole des Blancs, en novembre 1947. Il fit alors ses classes jusqu’en 1953 à l’École Nomade de Gourma Rharous, école spécialement créée pour les enfants « des grandes Maisons » du Gourma.
En 1953, contre son propre souhait et malgré les gris-gris de tous les marabouts de sa famille, Younouss décrocha le Certificat d’Etudes Primaires et réussit brillamment le Concours des Bourses. Il fut alors orienté au Collège Moderne de Diré où, en 1957, il fut admis au Brevet Elémentaire et réussit le Concours d’Entrée à l’Ecole Normale William Ponty à Sébikhotane (Sénégal).
De retour au Mali, après de solides études à Montpellier (France), il enseigna à l’Université de Bamako la thermodynamique, l'optique, la mécanique quantique et l'histoire des sciences.
Depuis plusieurs décennies, Younouss prend activement part à la vie politique et à l'action sociale de son pays. Il est l'auteur de plusieurs livres, marié, père de cinq enfants et grand-père de sept petits-enfants.

  •  espoir
  •  famille
  •  Mali
  •  récit
  •  réconciliation
  •  témoignage

Vous aimerez également

Oscar, un caneton, est perdu. Il ne sait pas comment rejoindre sa famille. Il ne peut pas y arriver tout seul. Voilà une mission pour les animaux de la ferme des Ninous. Alors, prêt pour l’aventure ?
La ferme des Ninous - Mission caneton à la rescousse
13.00
Périple ressasse, de façon illustrée et au jour le jour, une période trouble de la vie de l’auteur. Ce récit autobiographique, sorte de retour aux sources, traduit pour Éric Barberi la libération. Écrire lui a en effet permis de mettre des mots sur ses états d'âme.
Périple
13.00
Son grand-père s’attendait-il à mourir ? Pourquoi cette lettre si énigmatique ? Que contient ce coffret qui pourrait mettre en danger ceux qui connaissent son existence ? Et qui est donc cette étrange inconnue ? Tant de questions qui taraudent l’esprit d’Anna, une jeune étudiante. Les réponses qu’elle cherche la mèneront, ainsi que ses amis, au cœur d’une incroyable ...
La guerre éternelle - Les sept sceaux
22.20
À la fin de l’été 2022, Marion et Colin, jeunes, amoureux et inséparables, trouvent une clé USB qui abrite le récit d’un amour adultère, passionnel et tumultueux vécu 25 ans auparavant. Cette histoire secrète est celle de Sophie, la mère de Colin. À travers cette lecture, ce dernier se plonge à la fin des années 90 et fait une découverte bouleversante.
Maviesanstoi
19.70
181 jours, 181 haïkus est un journal de bord bien particulier. Lors de son premier séjour au Japon, Jean-Baptiste Barois a chaque jour écrit un haïku pour exprimer son état d’esprit du moment. Légers, la plupart du temps, et permettant de dédramatiser, ces poèmes d’origine japonaise ont été des compagnons précieux pour l’auteur durant ses aventures dans ce pays. Grâce à eux, il ...
181 jours, 181 haïkus
20.10
Ceci n’est ni une pipe ni une pomme retrace les perceptions d’un passionné de peinture surréaliste, en général, et des œuvres de Dali et de Magritte en particulier. Celui-ci, ayant compris que l’univers du premier lui était inaccessible, se plonge dans l’analyse de celui du deuxième et nous entraîne au centre d’un débat stimulant, entre situations cocasses et interprétation ...
Ceci n’est ni une pipe ni une pomme
11.70
Voici un parcours poétique qui jalonne toute une vie. Selon les rencontres, les émotions ressenties, l’humeur, sensible, sarcastique, grinçante, la poésie exprime une réalité en un instant précis. Le poète n’est ni un chroniqueur ni un individu, il est l’essence de l’être. Le poète est relié à un au-delà perceptible pour lui seul et c’est ce qui ressort à la lecture de ...
Poèmes en vrac
16.50
Tout petits, Émilie et Philippe, petit garçon chétif et malade, avaient l’habitude de jouer ensemble. Seulement, un jour, ce dernier fut assassiné par ses parents. La fillette se fit alors la promesse de devenir avocate afin de défendre les droits des enfants. Apprenant plus tard qu’elle-même est le fruit d’un viol, ce combat deviendra sa raison de vivre. Empreint de douceur, de ...
ET DOUCEMENT COULE SA VIE
20.20
La vie sur Terre est dure, car nous ne savons pas y vivre… Si elle était faite de plus d’Amour, nous réussirions à Vivre beaucoup plus dignement. Sans vouloir remettre en question les travaux développés par des maîtres et des mouvements spirituels, l’auteur use, loin de toute prétention, de références pour donner au lecteur des outils afin qu’il trouve le chemin. Pour lui, ...
Une renaissance grâce à Dieu Ou comment j’ai guéri mystérieusement !
21.60
Le nouvel ordre est une fiction sur les origines de la Covid-19, un thriller noir et palpitant qui nous mène dans un récit étourdissant, des forêts vaudoises en Suisse à l’île de Sentosa, des mines du Yunnan en Chine au musée des arts primitifs à Paris, des palais vénitiens en Irlande au cœur des légendes celtes, de Malte aux tribus de Mandchourie, des illuminati aux généticiens ...
Le nouvel ordre
18.90
1 2 3 372