Votre panier est vide.

Catalogue

Affinez votre recherche
Catherine La Folle et Henri s’aiment-ils encore ou ne s’aiment-ils plus ? Cet ouvrage est d’une certaine jeunesse perdue dans les vicissitudes du sexe, des drogues et autres addictions, dans la folie d’une époque consumériste et désespérée. C’est entre les lignes que nous aurons la réponse à notre question.
Lunatic
18.50
À cœurs ouverts est un recueil de poésie qui parle d’amour, de préjugés, de xénophobie, de famille. L'auteur y évoque aussi la nature qui émerveille et qui est une formidable source d’inspiration pour tous les poètes. Il s’adresse également aux femmes qui vivent parfois des atrocités qui le touchent profondément et qu'il ne peut s’empêcher de décrier.
À cœurs ouverts
16.40
Je t'écris les yeux fermés est un recueil qui met en avant une vie épiquement banale, compilant observations et réflexions, entre la campagne insulaire suédoise, la France rurale et celle citadine nantaise.
Je t'écris les yeux fermés
11.70
Non pas une histoire, non pas une aventure, juste des pensées. L’écriture, la vie, le bonheur commence. S’ensuivent les histoires d’amour et de remise en question. Enfin, la tristesse et la mort prennent le dessus. Nuancées par la nature, la nuit et le temps. Rentrez dans les méandres d’un esprit tourmenté.
Kaléidoscope
19.90
C’est un instant, un parfum, une sensation… Le temps qui passe, tant qu’il passe, je n’irai pas plus l’embêter.
Tant qu'il passe...
11.60
Les sombres passions est un recueil de poèmes résolument romantiques et opaques, entièrement tournés vers les passions humaines. Ces quelques vers illustrent l’angoisse de cette « image de Dieu » qui se met à craindre son reflet pour n’en ressortir que plus noble.
Les sombres passions
11.50
Dis-moi, l’oiseau, comment tu voles est comme un chantier, entier et sincère. Vingt ans d’un chemin parsemé de pierres, étreintes, mots, verbes, curiosités. Les éléments se rencontrent et se racontent.
Dis-moi, l'oiseau, comment tu voles
16.40
« L’histoire de ma vie, une famille un enfant, la perte, la douleur, mais aussi une part de bonheur, de l’amitié, de l’amour une main qui se tend, et d’autres qui s’en vont un cœur qui se vide, un corps qui lâche une espérance de vie qui dit attend. »
Ptit coin de poésie
11.50
Les blessures de ma vie sont restées ouvertes dans les cicatrices de leur destin, L’horreur a nettoyé tous les sentiers sales de ma destinée, J’ai fait de mes peurs, de mes douleurs, des cauchemars de ma misère un beau festin, J’ai dû étouffer tous ces souvenirs nostalgiques pour être en harmonie avec mon passé et leur prétendue fraternité En réalité, leur vérité n’a ...
L’apocalypse des damnés
18.00
Aucun résultat pour votre recherche.