Votre panier est vide.

Catalogue

Affinez votre recherche
La période d’errance psychiatrique, avant le diagnostic et la bonne médication, est toujours un moment difficile à vivre pour les patients. Entre les effets secondaires des médicaments, les doutes sur leur propre santé mentale et les évènements de la vie, il peut être compliqué de garder la tête hors de l’eau. À travers ce récit autobiographique, vous suivrez le parcours d’une ...
Les montagnes russes de l'humeur : Le journal intime d'une borderline
11.50
Jamais je n’aurais pensé qu’un jour toutes mes notes, réflexions et pensées, que je n’ai cessé de griffonner, allaient aboutir à cet écrit : Mots. Les voyant plutôt comme un trouble obsessionnel, il m’était impossible de m’en séparer ou de les divulguer. Ainsi, elles s’entassaient à côté de nombreux rêves notés soigneusement en pleine nuit pour apporter matière à ma ...
Mots
23.20
« Je ne sais pas où je suis. Ils ne pourront pas m’aider. Et cette odeur … elle pénètre en moi. C’est trop long. Les larmes ruissellent en moi mais mes joues sont sèches comme un monde sans cœur. L’effroi bloque tout, me paralyse. Puis le silence, le noir, le froid. Je sens l’instinct de vie s’éloigner de moi. » Une soirée sombre, une grande ligne droite, et en un seul ...
Une seconde, et puis la vie
19.70
Après le retrait du Gabon du transporteur aérien panafricain Air Afrique, en décembre 1976, le Gabon lance, en mai 1977, sa propre compagnie aérienne nationale dénommée Air Gabon. Désormais, le « Perroquet Vert » sera l’emblème de ce nouveau fleuron qui desservira les lignes aériennes nationales et internationales au départ du Gabon. La fierté nationale s’en trouve renforcée et ...
Air Gabon : L’odyssée du Perroquet Vert
12.80
… L’adoption est peut-être un vrai boulet que tu portes toute ta vie ou une chance dans la ligne de ta vie, une double fenêtre ouverte en permanence sur le monde. Clara a eu la force de transformer la fièvre destructrice en source de vie. Elle a vécu une sorte « d’attentat émotionnel », de « séisme émotionnel » en découvrant la vérité sur ses origines, sur son abandon et sur ...
Prendre le chemin
15.60
J’ai dû cohabiter avec Alouqua et Alastor retrace le vécu d’une famille recomposée en pleine adaptation. Entre jalousie, mal-être, peur, souffrance, amour et frustration, découvrez, sous le couvert d’actes manqués, les visages que peut avoir l’amour… ou la haine.
J’ai dû cohabiter avec Alouqua et Alastor
12.40
Jenny est victime d'inceste jusqu’à ses 16 ans. En avouant la vérité, elle ouvre plutôt la boîte de Pandore et se retrouve toute seule. La colère, le refus et le jugement des autres l’envahissent. Un bouleversement inattendu la forcera alors à pardonner l’impossible et elle devra surmonter toutes les épreuves qui s’abattront sur elle. L’amour de Jérôme lui suffira-t-il pour ...
Seulement un père
18.40
Jamais deux sans trois… Et pour toujours avec toi ! récit inachevé commencé en secret par Julia, guerrière inébranlable, qui poursuivait son combat contre un cancer par le biais de l’écriture. La maladie avait-elle gagné ? Hors de question ! Mettre des mots sur l’indicible, décrire l’invivable et faire ressortir la lumière au travers de la souffrance, tel est le défi ! ...
Jamais deux sans trois… Et pour toujours avec toi !
12.80
Bérénice Callanque a souhaité partager ses émotions et questionnements au sujet d’un confinement hors normes imposé par le Covid 19. À travers son récit, elle dépeint une France attachante, remplie de paradoxes, où l’ignominie côtoie la générosité. Une France qui doit devenir davantage fédératrice et entreprendre de profondes réformes.
Mars 2020
11.70
Aucun résultat pour votre recherche.