• Aucun produit dans le panier.

RECHERCHER

Actualités
25/06/2020

Les droits d’auteurs littéraires

Toute œuvre doit bénéficier de droits reversés à son auteur dès lors qu’une exploitation commerciale en est faite. C’est le cas, d’une chanson, d’un film, de l’image d’une personne ou d’un livre.
L’exploitant doit ainsi reverser ces droits à l’auteur de l’œuvre, à dates ou périodes régulières et selon un accord contractuel signé avant le début de l’exploitation.

Le cas du livre

La maison d’édition qui publie un ouvrage signe un contrat d’édition avec son auteur. Ce document prévoit le pourcentage des ventes qui doit être reversé et la périodicité des versements. Il prévoit également l’établissement d’une reddition des comptes, récapitulation détaillées des mouvements sur le livre.
Le taux de ces droits varient d’une maison à une autre et est en général de 8 à 10% pour les maisons à compte d’éditeur et peut monter jusqu’à 35% pour les maisons à compte d’auteur (qui ne vendent quasiment pas de livres). L’état récapitulatif (reddition) doit comprendre un état de stock quantitatif (stock de début de période + impressions réalisées – ventes effectuées = stock de fin de période) ainsi que le montant des ventes encaissées. Il est également distingué entre édition brochée et édition numérique.

Et au Lys Bleu ?

Nous nous conformons scrupuleusement aux contrats que nous signons en éditant une reddition pour chacun de nos auteurs une fois par an en février et en versant les droits en avril.
Nous vendons nos titres sur de très nombreuses plateformes de vente en ligne et nous devons obtenir les chiffres de chacune d’entre elles afin de pouvoir établir la reddition des auteurs et deux mois sont nécessaires pour collationner l’ensemble, le vérifier et établir les redditions correspondantes.

Quel taux ?

Nous proposons un taux uniforme de 13% à tous nos auteurs. Il s’applique dès le premier exemplaire vendu et sans limite de nombre de ventes. C’est bien plus que ce que la plupart de nos confrères éditeurs à compte d’éditeur proposent (le plus souvent 8% et quelquefois 10%) car nous avons souhaité partager à parts égales le solde du compte de résultat de nos ouvrages. En effet, après avoir déduit les différents frais d’intervenants (distributeur, diffuseur, libraire) du prix de vente du livre, il reste environ 26% à distribuer. Au Lys Bleu Éditions, nous partageons en deux, 13% pour l’auteur, 13% pour l’éditeur.

 
Toute œuvre doit bénéficier de droits reversés à son auteur dès...
 
Publier un livre n’est pas une si mince affaire qu’on pourrait...
 
Il existe trois types d’éditeurs : à compte d’éditeur, à compte...
 
Les éditeurs choisissent le ou les genres littéraires qu’ils publieront au...
 
Le Lys Bleu Éditions annonce un nouveau partenariat avec La Poste...
 
Pendant toute cette période de restrictions de déplacements et de confinement,...
 
La culture est essentielle à une société dynamique qui veut développer...
 
Disponibles pour les libraires français sur la plateforme Dilicom et gérés...
 
Près de neuf Français sur dix se déclarent lecteurs, un tiers...
 
ActuaLitté a publié un articel intéressant sur les ventes d’ebook en...
 
Après les machines à écrire, les machines à éditer des best-sellers...
 
Envoyez votre manuscrit au Lys Bleu éditions, Et après ? Une...
 
Le Lys Bleu Éditions publie les ouvrages au format papier et...
 
Diffusion, distribution, trouver des lecteurs Pour trouver des lecteurs, le premier...
 
Vendez votre livre à un prix abordable : Le prix de...
 
Some excerpt
 
Some excerpt