Route sans fin

héritages émotionnels Humanité Mémoire résistance transmission

La route est sans fin pour qui s’attache à résister aux bourreaux. Grand-père et grand-mère et tant d’autres encore étaient engagés totalement, sans la moindre hésitation, à la recherche de ce que l’humanité peut offrir de plus digne.

Une étrange sensation s’est peu à peu emparée de l’auteur, mêlant l’envie de connaître, la peur de savoir, l’admiration pour les êtres d’hier et d’aujourd’hui.

Son enfance s’était déroulée apparemment sans la moindre douleur de manque affectif. Tout était normal. Grand-père était mort pendant la guerre. Grand-mère n’en parlait que très rarement et jamais ne montrait une larme.

Voilà, rien de troublant au premier abord pour les âmes enfantines : un simple fait.

Survint un beau jour, vers la quarantaine bien sonnée, une incompressible souffrance. Un dialogue s’était instauré avec grand-père, le Résistant. L’héritage se faisait chaque jour un peu plus insistant, au point de mettre en route une écriture « flottant » entre passé vérifié ou imaginé et présent.

Ils ont volé grand père, ils ont abîmé grand-mère et tant de héros ordinaires. Ils n’ont fait disparaître personne. Ils sont dans les mémoires des descendants, inaltérables, inoubliables. Ils vivent.

Grand-père avait pris la main du petit fils. Merci, Grand père.

17.20

Effacer
Détails
Nombre de pages
168
Dimensions
14,8cm × 21,0cm

Né en hiver 1952, à Lure dans le département de la Haute-Saône, Denis Parisot après des études complètes de sociologie pour, disait-il, mieux comprendre et refaire le monde, s’est mis à enseigner la sociologie à l’Université. Il compte à son actif des écrits successifs, sociologiques, centrés sur les pratiques sociales et les sports de loisirs, les sports et le genre, les nouvelles formes de tourisme actif et de développement durable. Ses fonctions occupées dans divers pays du globe lui ont permis de cultiver un état d’esprit d’entraide et de découverte qu’il a à cœur de transmettre aux prochaines générations.

Vous aimerez également

Le multivers s’effondre, dévasté par la mort et le néant. Venus de mondes différents en tous points, des protagonistes s’extirpent des cendres et se lancent dans une course poursuite effrénée vers le cœur du vaste univers. Ce groupe à la cohésion fragile s’apprête à traverser l’espace et le temps pour découvrir le secret de la vie, mais le chemin va remettre en balance leurs ...
Les aventuriers de Salomon
24.00
J’aimerais juste qu’on m’écoute - Tout ira bien regroupe des poèmes et citations écrits avec énergie et sentiments. Le franc-parler est en première place dans cet ouvrage qui vise à laisser un impact. Ces rimes, accompagnées par endroits d’illustrations, résonnent en mélancolie, désespoir, souffrance et détresse. Ce journal intime poétique interpelle tous ceux qui passent par ...
J’aimerais juste qu’on m’écoute - Tout ira bien
18.10
Nous nous réincarnons toutes et tous avec des capacités spirituelles. Dès lors qu’elles commencent à faire partie de notre vie, de notre quotidien, et que nous les acceptons, nous sommes accompagnés et guidés. Cette connexion nous ouvre alors les portes de l’au-delà qui nous livre ses secrets.
Initiée mais pas prête
12.00
Les résidents de la Maison de retraite étaient des êtres fragiles, en voyage au bord – au bout – de leur aventure humaine. Ils possédaient cependant une étrangeté que n’avait pas la parente de Liliane Bognier-Drucker, trop proche d’elle… Leurs retrouvailles, le côtoiement et les souvenirs ont donné naissance à la volonté de sortir de l’ombre, de sauver de l’oubli ces ...
La dette
22.90
Christelle est une jeune fille de quatorze ans. Elle vit dans une petite ville enneigée avec son grand frère David au cours du 22e siècle. Tous deux sont élevés par leur grand-mère, Diane, qui leur parle régulièrement de la légende des natures intérieures. D’après elle, chaque personne possède une essence cachée ne pouvant se révéler que dans un environnement propice et sur le ...
Tempête de passion
12.00
J’aime les aubes bleues comme un ciel de printemps et les aubes naïves comme un dessin d’enfant, j’aime les aubes nues comme le corps des femmes et les aubes cruelles quand la mort va venir avant la fin du jour.
Aubades
12.00
Deux jumeaux nés en 1940 s’aperçoivent en grandissant qu’ils ont une particularité, celle d’être télépathes. Devenus des hommes, l’un est ingénieur à Paris et l’autre restaurateur à Strasbourg. Malgré la distance, ils n’arrêtent pas de communiquer par voie extra-sensorielle. En rendant visite à son frère à Strasbourg, le Parisien meurt dans un accident d’automobile. ...
Ce mur qui nous sépare
20.40
Malgré une mauvaise expérience avec Gwendall, Marie-Do croit toujours en l’amour. Elle ouvre de nouveau les portes de son appartement et de son cœur à un homme à la nature dantesque… Sur la reconquête de Marie-Do, et à une semaine de son séjour alsacien, Gwendall succombe aux charmes d’une veuve richissime… La trahison relate donc l’idylle vécue par Marie-Do et Gwendall dans ...
La trahison
19.30
Beaucoup s’imaginent que l’amour est acquis. Alors que l’amour et la passion, ça s’entretient car le quotidien tue le couple. Mais… S’ils regorgent de petits bonheurs, ils émoussent le sentiment amoureux ! et... les soins attentifs qui nous touchent énormément… Dans ces 88 nouveaux textes, Sonia démontre l’amour, le vrai, le grand, le pur sur toutes ses couleurs, qui ...
L'amour est une chaleur intense
15.30
L’exceptionnel site des gorges de l’Ardèche est le théâtre d’événements effrayants et dramatiques : vols, empoisonnements, meurtres, enlèvements… Tout tourne autour d’un centre de vacances de jeunes adolescents à Saint-Remèze. Le danger rôde. Il est partout. Isabelle, lieutenante de gendarmerie en début de carrière, diligente sa première enquête criminelle. Elle se heurte ...
Traque en Ardèche - Monos, colo, hosto et pandores
24.60
1 2 3 420