Ouragan sur la mémoire

aïkidoka enquête meurtre mystère Sorgue

Quand Corben, un de mes amis aïkidoka à l’Isle sur la Sorgue, a été retrouvé mort vêtu de son keïko-ji et de son hakama, les deux carotides tranchées et un tantô dans le cœur, au milieu d’un champ de basilic, cela m’a vraiment mis en vrac. De surcroît, Ambre, son amie, a également disparu. Comme, aucun des deux ne possède ni identité ni existence légale, la police n’a rien compris. En fait, il n’y a que moi qui connaisse l’identité de la victime, l’auteur, le mode opératoire, les circonstances du décès, ainsi que les raisons pour lesquelles on en est arrivé là. Tout cela n’a aucun sens.

Dire la vérité n’apporte que des malheurs. D’ailleurs, si je la racontais cette vérité, personne ne la croirait. On ne se bat pas contre un fantôme. On ne peut l’arrêter, ni le juger, ni le condamner et encore moins l’emprisonner. Un fantôme, pourquoi un fantôme ? Non, il ne s’agit pas d’un revenant, juste d’une manière de parler. Soyons sérieux, les fantômes, cela n’existe pas. 

Tout a commencé quand j’ai pris mon premier commandement. Parce que finalement, il existe deux sortes de gens : il y a les vivants et ceux qui sont en mer. Bien plus tard, au large de Gênes, on a recueilli ces naufragés qui ont justement ouvert une école d’aïkido en Italie à Taggia sur la Côte des fleurs en Ligure. Alors, quand les deux clubs se sont rencontrés et qu’on nous a offert ces plants de basilic…

Quand je raconte cela à cette inconnue rencontrée par hasard… Mais, est-ce bien par hasard ? Quel rôle joue-t-elle et pourquoi son insistance à vouloir absolument découvrir la vérité ? Peu importe, comme elle, vous allez ouvrir de grands yeux ébahis et considérer mon récit avec scepticisme, pour finalement me prendre pour un individu étrange et certainement un mythomane. Pour suivre son exemple, vous ne manquerez pas d’inventer des solutions simplistes comme une histoire de cœur, d’argent ou de guerre entre écoles d’arts martiaux.

Alors là, vous n’y êtes pas du tout.

20.30

Effacer
Détails
Nombre de pages
304
Dimensions
14,8cm × 21,0cm

Bruno BENATTAR est né en 1951, il poursuit des études de sciences économiques et de sociologie. Fortement influencé par les mouvements sociaux de mai 1968, il milite activement dans des mouvements pacifistes, non marxistes et non violents, tout en pratiquant les arts martiaux, et ce, encore aujourd’hui.

Refusant de s’intégrer dans la vie professionnelle, il visite le monde et exerce les métiers de moniteur de voile et de plongée bouteille.

Pendant près de trente ans, il travaille comme consultant en droit social, après avoir repris des études de droit. Il publie de nombreux articles et ouvrages spécialisés dans le domaine du droit du travail.

Aujourd’hui, retiré des affaires, il réside dans le Vaucluse.

 

  •   Sorgue
  •   Fantôme
  •   Aïkidoka

Vous aimerez également

Quand on est ennuyé par une affaire, on crée une affaire à l’intérieur de l’affaire, puis une troisième dans la deuxième, et ainsi de suite, jusqu’à ce que tout le monde soit perdu. Il ne reste plus qu’à choisir, à Marseille, l’auteur de ce crime abject à livrer à la cellule antiterroriste. Ah oui, c’est vrai, je ne vous ai rien expliqué. Pourtant c’est simple. Vous ...
Assurance d’un bon repas - Invitations ciblées sur l’Isle
18.60
Pas très compliqué, pour une Honorable Lady écossaise, d’assassiner cette jolie Coréenne, en période de confinement. By Jove, nous l’avions choisie, pour participer à ce Banquet asiatique. Pas question de me faire aider par Annabella, d’autant qu’elle entend se présenter à L’Isle-sur-la-Sorgue, sur une liste municipale d’opposition. La pauvre ! Seule Jenny va m’assister. Il ...
Banquet asiatique : Invitations ciblées sur l’Isle
18.50
Tuer quelqu’un, c’est comme braquer une banque. D’abord, tu places poliment une arme sous le nez des employés. Après, tu sors calmement avec l’argent. Puis, tu salues aimablement au passage les gendarmes. Ensuite, tu rentres tranquillement chez toi, sans qu’aucune liasse ne t’explose au visage en maculant ton butin d’un produit indélébile. Puis, tu franchis élégamment la ...
Apéritif bleu marine
18.10
Est-il un Dieu qui rêve qu’il est délégué syndical ou un délégué syndical qui rêve qu’il est Dieu ? Est-il le Dieu démiurge de Pekigniane qu’il s’évertue de créer ? N’est-il pas plutôt un homme, qui un soir de beuverie, à la suite de circonstances particulières, se trouve parachuté dans une aventure qu’il ne maîtrise pas et à laquelle il ne comprend ...
Seth : le Bobun
19.00
À l’origine, j’ai été conçue pour dispenser du plaisir, pourtant celle que j’ai surnommée Kitty est terrorisée. Qui ne le serait pas ? Je lui ai promis de croquer son cœur juteux. Que voulez-vous ? je suis une Shamblô assoiffée de sang. Il est dans ma nature de vampire de me nourrir du liquide délicieux, si chaud, si goûteux et si suave de mes proies. Mais avant, ce qu’elle ...
Asylie, la Cruelle : Pirate et Vampire
24.90
Hors des clous est une poésie sortant des clous. Elle se veut classique et moderne, « slamée », mais aussi drôle, érotique et ardente, plaquée au subtil désir d’être euphonique.
Hors des clous
16.10
Du 28 janvier au 13 février 1939, 500 000 républicains espagnols et leurs familles s’enfuient vers la France. Cet épisode tragique, la Retirada, est suivi d’autres exodes vers l’Amérique latine, l’URSS et l’Afrique du Nord. L’un d’eux est moins connu, celui des marins de la République d’Espagne. Le serment de Bizerte en retrace les parcours, tout en dépeignant les chemins ...
Le serment de Bizerte
21.00
La fée Viviane vous supplie de la rejoindre à Avallon pour échapper à la terrible Banshee qui va vous emporter en vous promettant les flammes de l’enfer. Seulement, les fées n’existent pas et moi, Annabella, j’ai élaboré un scénario délirant pour éliminer ce cochon d’Irlandais et commettre un nouveau crime parfait. De quelle manière ? C’est très facile. On amène un SDF ...
Festin celte - Invitations ciblées sur l’Isle
21.50
Depuis des siècles, voire des millénaires, une maladie n’a de cesse de se propager dans ce monde. Notre héros en a subi les conséquences durant toute sa vie, avec la mort de ses parents et son arrivée en enfer où il fut enfermé, maltraité, torturé, tant bien physiquement que psychologiquement par des hommes avides de pouvoir. Dans quelques instants, il devra tuer son ami d’enfance ...
Les injures du malin
27.00
Ce livre est une noria plongée dans la vie passée et actuelle par le biais des écrits retrouvés et des narrations. L’Histoire est le sédiment dans lequel puisent les racines des générations qui, à leur tour, racontent des histoires pour que vive la mémoire.
Les passe-mémoire
18.90
La plume retrace la vie de ce personnage de notre temps, dont l’existence s’est trouvée totalement bouleversée par les non-dits. Celle-ci aurait pu être belle si elle n’avait pas débuté par des silences qui tout naturellement sont devenus des secrets. Ce récit, rythmé d’inattendu et parfois d’humour, raconte également tous les sentiers chaotiques qu’il a parcourus, tout en ...
La plume
12.00
Une nuit de pleine lune bien différente de toutes les autres fait basculer la vie d’Aydan. Alors que son maître révèle un secret concernant son passé, cet orphelin, devenu apprenti druide, se volatilise avec les plus puissants. Leur disparition n’est que le début des ennuis. L’île entière est menacée ! Aydan parcourt donc Nolava afin de mener des investigations sur ses véritables ...
Le sceptre du Temps
21.60
À force d’être rabaissée et critiquée, Déesse finit par se convaincre de son inutilité dans ce monde. À vouloir sauver ce qui ne pouvait l’être, elle risque la mort. S’ensuivent un burn-out et une totale remise en question. Déterminée à s’en sortir, elle s’en donne les moyens et fait face aux obstacles. À présent, plus forte que jamais, elle clame son affranchissement et sa ...
Journal d’une femme (extra) ordinaire !
17.10
« Ça y est, on est à la maison. Fussion, viens avec le bébé. Écoute Lak, toi, Fussion et Lunk, allez en direction des goro noirs. Ils sauront te protéger, n’essaye pas de t’enfuir et donne-moi toutes ces épées. »
L’équipe Fussion de la mort et l’équipe Samouraïs
12.00
Écrire des strophes est un exercice qui demande, parfois, d’être confiné dans un environnement calme. Avec la survenue de la pandémie de la covid, plusieurs se sont trouvés dans cette situation de monotonie. C’est ainsi que, dans l’optique de raviver leur quotidien, Daniel Labonne a proposé à ses amis un poème qu'il rédige tous les deux jours avec pour thème : le virus.
Apprivoiser Corona Poèmes pour tous, écrits durant le confinement
12.00
1 2 3 427