La chance de Dieu - Livre premier - Mathilde et Georges

1955, Georges et Mathilde ont acheté une vieille ferme qu’ils comptent remettre en activité. Un soir de forte tempête pourtant leurs plans sont bouleversés après la découverte d’un phénomène étrange qui transformera leur vie : une chance que Dieu, ou la providence, leur envoie.

L’auteur nous entraîne avec ce nouveau roman dans des aventures à la Balzac. Des personnages hauts en couleur font face à des rebondissements multiples dans un passé proche nous rappelant une société d’entraides et de compassion.

19.50

Effacer
Détails
Nombre de pages
236
Dimensions
14,8cm × 21,0cm

Extrait

Le vent frappait sans relâche aux vitres de la fenêtre et, par instant, Mathilde distinguait de sa position allongée des branches voler. La tempête tentait aussi de pénétrer dans la maison par le conduit de la cheminée au manteau de bois qui avait dû être sculpté à la construction de la bâtisse quelque cent cinquante années auparavant.

Elle tenait son ventre à deux mains, maintenant allongée sur le gros édredon rouge damassé que Georges n’avait pas retiré pour accéder à sa volonté. Elle sentait les coups que l’enfant lui donnait, l’invitant à s’ouvrir pour lui permettre de venir au monde. La douleur était intense mais naturelle. Sa mère lui avait dit pendant son enfance que la maternité était la plus belle chose au monde et qu’il fallait souffrir pour mériter le cadeau que Dieu lui mettait entre les mains.

Georges pénétra bruyamment dans la chambre, porteur de deux seaux remplis, l’un d’une eau qui dégageait une vapeur humide, l’autre de celle parfaitement fraîche tirée de la pompe installée sur la pierre à eau de la cuisine. Son visage était livide mais une lueur de détermination habitait ses yeux marron. Il se pencha sur Mathilde, observa ses traits d’une manière presque médicale puis, se retournant, alla ouvrir la grande armoire lingère dans laquelle il prit au hasard des serviettes blanches en coton nid d’abeille qui l’attendaient pliées sagement comme l’étaient les piles de draps.

La chance de Dieu - Livre premier - Mathilde et Georges, Benoit COUZI

 

Vous aimerez également

La vie de Paul est organisée et planifiée comme le sont ses affaires à la tête de Progésis. Pourtant, tout bascule quand son bras droit lui annonce sa décision de le quitter sans préavis. Notre équilibre est souvent bien précaire et ne tient qu’à quelques fils. Ceux qui maintiennent Paul vont lâcher les uns après les autres l’entraînant dans une chute vertigineuse. Son entourage ...
De rafia et de soie
19.80
Une nuit en garde à vue à la gendarmerie. Je n’ai rien mangé depuis hier midi, j’ai faim. Première nuit de prison. Une cellule tout en béton de deux mètres sur deux. Une nuit sur une couchette elle aussi de béton recouverte d’un matelas plastique de quatre centimètres d’épaisseur. On m’a retiré mes lunettes de peur que je ne les utilise pour m’enfuir ou pour me faire du mal, ...
L'ai-je bien mérité ?
18.30
Marie, lors d’une fête dans son village, rencontre William, un garçon aux belles manières. L’adolescente tombe sous son charme. Seulement, lorsque quelques mois plus tard, contre toute attente, elle donne naissance à une fille, Clémence, dans le déni, elle n’en prend pas soin. Clémence est ainsi délaissée et négligée, jusqu’à ce que sa tante décide de la prendre sous son ...
Promesse d’enfance
22.10
Nelson Roger Cram vit, depuis quelque temps déjà, sur le pilote automatique. Son entrevue d’un beau matin de juillet sonne le glas de son inertie, il voit alors son destin basculer en croisant le regard d’une femme pas comme les autres, Lyuba Clement. La présence de cette idéaliste slave, âme hypersensible aux rayures profondes, n’est cependant pas hasardeuse. Que réserve-t-elle à ...
Les rayures du zèbre
15.60
En vacances à Balabio, Noah et son meilleur ami Guillaume apprennent la terrible légende de la Dame Blanche… En explorant l’îlot un jour, la pluie les oblige à se réfugier dans une grotte où ils découvrent un secret bien gardé qui mettra leur vie en danger. Qui se cache derrière tout ceci ? Mystère total pour nos deux aventuriers et leur famille.
Mystère à Balabio
11.70
Nelly Pujold, fillette plutôt curieuse, vit avec sa grand-mère dans une grande propriété entourée d’un champ de lavande. Malgré une jeunesse insouciante et heureuse, elle s’inquiète sans cesse de devoir perdre un jour tous ceux qu’elle chérit profondément. Prenant conscience qu’il lui faudra voler de ses propres ailes, elle va en quête de cette âme sœur lointaine et ...
La couleur des larmes
19.60
Pierre a des lacunes en français. À la demande de sa mère, il suit des cours particuliers avec un enseignant qui essayera de le remettre à niveau. Au fil de leurs divers entretiens, celui-ci fait des découvertes peu communes...
Mon premier cours particulier
11.70
Oscar, un caneton, est perdu. Il ne sait pas comment rejoindre sa famille. Il ne peut pas y arriver tout seul. Voilà une mission pour les animaux de la ferme des Ninous. Alors, prêt pour l’aventure ?
La ferme des Ninous - Mission caneton à la rescousse
13.00
Périple ressasse, de façon illustrée et au jour le jour, une période trouble de la vie de l’auteur. Ce récit autobiographique, sorte de retour aux sources, traduit pour Éric Barberi la libération. Écrire lui a en effet permis de mettre des mots sur ses états d'âme.
Périple
13.00
Son grand-père s’attendait-il à mourir ? Pourquoi cette lettre si énigmatique ? Que contient ce coffret qui pourrait mettre en danger ceux qui connaissent son existence ? Et qui est donc cette étrange inconnue ? Tant de questions qui taraudent l’esprit d’Anna, une jeune étudiante. Les réponses qu’elle cherche la mèneront, ainsi que ses amis, au cœur d’une incroyable ...
La guerre éternelle - Les sept sceaux
22.20
À la fin de l’été 2022, Marion et Colin, jeunes, amoureux et inséparables, trouvent une clé USB qui abrite le récit d’un amour adultère, passionnel et tumultueux vécu 25 ans auparavant. Cette histoire secrète est celle de Sophie, la mère de Colin. À travers cette lecture, ce dernier se plonge à la fin des années 90 et fait une découverte bouleversante.
Maviesanstoi
19.70
181 jours, 181 haïkus est un journal de bord bien particulier. Lors de son premier séjour au Japon, Jean-Baptiste Barois a chaque jour écrit un haïku pour exprimer son état d’esprit du moment. Légers, la plupart du temps, et permettant de dédramatiser, ces poèmes d’origine japonaise ont été des compagnons précieux pour l’auteur durant ses aventures dans ce pays. Grâce à eux, il ...
181 jours, 181 haïkus
20.10
1 2 3 373