Exercices de stèles - Le grand retour des cendres

destinée deuil mystère réalité Seuil

« Les portes de l’église s’entrebâillaient et trompaient le jour cristallisé par celui de l’air cru et de l’astre jaune dardant les goudrons. Une languette énorme lécha l’allée centrale du temple, inondant les bancs, touchant l’autel en enflammant la croix. Le cercueil sur son chevalet sembla en cales sèches, tel un petit berceau refermé contre les intempéries et cloué au-dessus d’un visage. Il parut ne rien peser lorsqu’on l’emporta, encore moins lorsqu’il s’enfonça entre les murs de tourbe, avec juste au-dessus de lui un dernier et mince chenal d’azur. Alors, oui, croyez-moi, il faut aimer encore de sang, parce qu’après, comment appréhender le souffle, une pensée, une intuition, un arôme rappelant le défunt et donnant à penser qu’il rôde encore auprès de nous ? »

16.10

Effacer
Détails
Nombre de pages
152
Dimensions
14,8cm × 21,0cm

S'inspirant du lien entre la vie et la mort, Luciano Cavallini nous propose la description de ce passage dans Exercices de stèles - Le grand retour des cendres.

  • Réalité
  • Destinée
  • Mystère
  • Seuil
  • Deuil

Vous aimerez également

Nelly Pujold, fillette plutôt curieuse, vit avec sa grand-mère dans une grande propriété entourée d’un champ de lavande. Malgré une jeunesse insouciante et heureuse, elle s’inquiète sans cesse de devoir perdre un jour tous ceux qu’elle chérit profondément. Prenant conscience qu’il lui faudra voler de ses propres ailes, elle va en quête de cette âme sœur lointaine et ...
La couleur des larmes
19.60
Sans cesse bousculé dans un monde pris de vitesse, il nous devient impossible de remarquer le moindre changement de réalité survenant à notre insu. L’existence paraît conforme et les actions s’y déroulant, sans heurt ni rumeur. Pourtant, ce canevas solide, sur lequel on se déplace et perpétue nos actes, semblerait escamoter une autre matière, un ailleurs capable de répliquer des ...
Bleu muet
24.90
Sans cesse bousculé dans un monde pris de vitesse, il nous devient impossible de remarquer le moindre changement de réalité survenant à notre insu. L’existence paraît conforme et les actions s’y déroulant, sans heurt ni rumeur. Pourtant, ce canevas solide, sur lequel on se déplace et perpétue nos actes, semblerait escamoter une autre matière, un ailleurs capable de répliquer des ...
Bleu muet
23.70
Nejma est une épouse heureuse et comblée qui mène une vie confortable à Paris. Lors d’un voyage pour le Maroc, elle partage son siège avec un curieux inconnu qu’elle trouve irrésistible. Dès lors débute une histoire d’amour qui va briser toutes les barrières sociales et culturelles de Nejma. Cette rencontre est-elle providentielle ? Et si Jean-Christophe était un pari risqué ?
Les amants de Marrakech
12.00
De façon vivante et illustrée, Sorgina relate son périple de chercheuse à travers deux disciplines ancestrales, le chamanisme et le qi gong, ces notions lui permettant de vivre des états de conscience modifiée et des expériences où elle se sent devenir « un os creux ». Au fur et à mesure de son récit, tout en apportant des connaissances réelles au lecteur, elle l’invite à faire ...
Comment devenir un os creux - Le chemin du chamanisme et du qi gong
16.80
Je lis, je relis tes poèmes très souvent. Ta belle écriture brève et émotive me bouleverse Soiz Paris qui encore va aussi loin dans la réalité du silence et de l'attente, qui encore se lève , prend sa plume et largue tout pour garder cet art minimaliste du délire. Quelques mots, une immensité. Quelques mots, des images en pagaille. Quelques mots, une musique qui nous fait ...
PAR UN MARTIN DE BRUME
15.00
À l’heure des divisions et de l’incompréhension, Franck Juré souhaite offrir à ses lecteurs et à ses proches un cadeau. Il se lance alors un défi : écrire 100 poèmes dédicacés à 100 personnes. « Objet littéraire collectif », Tous quelqu’un, tous poètes vous fait vivre la poésie par procuration, la poésie pour tous…
Tous quelqu'un, tous poètes
18.90
Destins en croix - Ensemble ils sont une chose, séparément ils sont autre chose dépeint une histoire humaine. L'auteur y relate une somme de rendez-vous improbables qui n’avaient pourtant aucune raison d’exister. Plusieurs de ces rencontres soulignent à la fois nos victoires et nos échecs. Cela résume bien la vie, cette forte dépendance de ce que l’on gagne par rapport à ce que ...
Destins en croix - Ensemble ils sont une chose, séparément ils sont autre chose
23.30
Seule dans mon champ de lavande est un ouvrage dévoué et sincère qui met en avant les actes discriminatoires pesant encore et toujours sur de nombreuses personnes dites « différentes ». Il parle également de cet ami, ce mari, ce père, cette mère, cet inconnu, ces camarades et de cette société qui détruisent sans réelle conscience une envie d’exister, de sourire et de rire.
Seule dans mon champ de lavande
13.20
Une rencontre : celle du fond à sa forme, prenant corps aux singularités d’un être. De sa courte vie durant, son existence heurte la supériorité de ses appétences littéraires à ses contrariétés intérieures. L’oint teint est un rendez-vous schizophrénique qui offre un monde de mystères humains, profonds et cultivés. Chut, écoutez plutôt : d’un carnet blanc et noirci ...
L'oint teint
13.60
Demain manager est un guide pratique simple et efficace vous permettant de vous évaluer sur les éléments fondamentaux du management. Il est destiné à tous : étudiant, enseignant, manager en devenir ou expérimenté souhaitant réinterroger son action. Cet ouvrage vous invite à appréhender le métier de manager selon quatre notions : la sélection, l’animation, la passion et la ...
Demain manager
12.00
À moitié humain, Karu vit dans un monde où personne ne le connaît. Sa vie se résume à effectuer différentes missions qu’il reçoit par SMS. Un jour, de retour chez lui, il y découvre une lettre anonyme et son expéditeur semble le connaître. Avant d’avoir pu la déchiffrer, il se retrouve propulsé dans un décor qui lui est inconnu. Au fil des dimensions dans lesquelles il est ...
La douleur de Karu
12.00
Le ballet des corbeaux est une poésie en clair-obscur où existe dans l’ombre de la plume de Chantal Leuvrey une cohorte de corbeaux. Fidèles compagnons d’une enfance solitaire, vécue dans une campagne enneigée, ces oiseaux noirs dits maléfiques tournoyaient sur les grandes plaines. Elle rêvait de s’envoler sur leurs ailes vers un ailleurs plus clément, eux qui représentaient une ...
Le ballet des corbeaux
12.00
1 2 3 445