Le colis encombrant

afrique famille fétiche foi ignorance religion roman

Pour ne pas souiller sa foi en sa religion, l’oncle Assimaila refuse d’informer son neveu Karim de son devoir de s’occuper du fétiche de leur famille, lequel aurait dû prendre des dispositions pour y remédier et vivre à l’abri des tracasseries.
« Héritier » d’un mystérieux colis, le neveu, un homme riche, est pourtant au centre de tous les drames jusqu’à sa rencontre avec l’auteur. Ce roman met à nu le zèle et l’ignorance religieuse dont souffrent certains adeptes des religions importées en Afrique.

17.60

Effacer
Détails
Nombre de pages
220
Dimensions
14,8cm × 21,0cm

Alabassa Worou est né à Sokodé dans le centre du Togo où il suit ses études primaires, secondaires et y obtient le Baccalauréat. Il vit en Allemagne depuis quelques décennies. Il est titulaire d'un diplôme de l'Académie Sabel de Munich.

 

  •  ignorance
  •  religion
  •  roman
  •  foi
  •  Afrique
  •  famille
  •  fétiche

Vous aimerez également

Lors du trajet, mes génies m’expliquent que le gouvernement a interdit la chasse sur toute l’étendue du territoire national. Ce qui signifie que la détention des armes à feu et des minutions de toutes sortes constitue une infraction. Tout contrevenant est jugé et condamné à cinq ans de prison et à une forte amende. Pour contourner ces condamnations, la vente des minutions est devenue ...
L'homme de la rivière
20.10
« Ça y est, on est à la maison. Fussion, viens avec le bébé. Écoute Lak, toi, Fussion et Lunk, allez en direction des goro noirs. Ils sauront te protéger, n’essaye pas de t’enfuir et donne-moi toutes ces épées. »
L’équipe Fussion de la mort et l’équipe Samouraïs
12.00
Écrire des strophes est un exercice qui demande, parfois, d’être confiné dans un environnement calme. Avec la survenue de la pandémie de la covid, plusieurs se sont trouvés dans cette situation de monotonie. C’est ainsi que, dans l’optique de raviver leur quotidien, Daniel Labonne a proposé à ses amis un poème qu'il rédige tous les deux jours avec pour thème : le virus.
Apprivoiser Corona Poèmes pour tous, écrits durant le confinement
12.00
Dans H comme Haine - Apprentissage de la délinquance, l’auteur relate son parcours difficile. C’est seulement soixante ans après sa naissance qu’il a appris l’existence de sa « vraie » mère. Il a pu faire sa connaissance avant qu’elle ne parte, mais il aurait aimé le faire beaucoup plus tôt. Aujourd’hui, il a atteint le bout du tunnel. Pourtant, que du chemin pour y arriver ! ...
H comme Haine - L’apprentissage de la délinquance
16.50
À la suite d'une prédiction céleste, plusieurs jeunes se font embarquer dans un conflit orchestré par une entité divine aux desseins flous. Plongés dans un affrontement remuant profondément leurs convictions morales, ils suivent un élu dans une aventure dont l'issue est incertaine...
L'infamie divine
20.50
Négligé par ses parents, Benjamin grandit en ayant comme repères les diktats et la propagande en vigueur sur les réseaux sociaux. Modelé par son milieu familial et le contexte social dans lequel il évolue, il bascule dans l'extrémisme politique et commet l'irréparable à quinze ans. Malgré une prise de conscience progressive, se libérer des lourdes chaînes de son passé semble ...
Les mains des autres
22.40
Réduit à vendre son amitié par le truchement d’une agence spécialisée dans ce secteur florissant, Tristan se retrouve à la solde de Eugène Lartaud, un vieillard fantasque. Le jeune homme ne tarde pas alors à se demander s’il a frappé à la bonne porte. Recueil de cinq récits taillés à la serpe, Mon ami et autres nouvelles vous plonge dans un univers hypnotique où l’absurde se ...
Mon ami et autres nouvelles
12.00
Après avoir sauvé son père d’un odieux chantage en Amérique et une jeune femme harcelée par son patron, Jack Summer sort de sa zone de confort et étend ses pouvoirs. Cet aveugle, que personne ne soupçonne jusqu'ici, s’engage cette fois à aider une colonie de chiroptères en mauvaise posture. Réussira-t-il sa mission sans être démasqué ?
Un héros sans visage - Tome II
21.90
Un nouveau cycle s’ouvre sur Pénombre, un campus réputé. Quennie y est admise et, bien que surprise, est ravie de pouvoir le rejoindre. Seulement, elle se rend rapidement compte qu’il ne sera pas aussi simple d’y étudier, surtout avec les voix qui la hantent et la poussent au trépas…
Pénombre
22.40
Eduardo a tout dans la vie pour être heureux. Cependant, un jour, le diagnostic tombe : il souffre d’une insuffisance rénale. Tout autour de lui commence à s’effondrer. Il n’a plus aucun contrôle sur sa vie. Toutefois, quand tout semble impossible, le passé revient en force et l’impensable se produit.
L’amour en liste d’attente
18.10
Recueil de poèmes, dans Mot à mot, la joie, la peine et la réalité, avec ce qu’elles peuvent avoir de dimension, se mêlent. La lexie y est empreinte de chaleur et de partage, tout en ponctuant les inclinaisons de l’auteure où entre la nature si belle à protéger l’empathie nécessaire à l’humanité s’accroche au présent pour entraîner le rêve ou la raison…
Mot à mot
12.00
1 2 3 426